• Cours de change
  • 4768.29 AR
  • |
  • $4413.72 AR
Image
HighTech

Le groupe de médias de Trump fait le yo-yo en Bourse, et sa fortune avec

12/04/2024 10:25 © Afp

Le groupe de médias de Donald Trump est en chute libre à Wall Street, après s'être envolé lors de son introduction en Bourse il y a deux semaines, amputant la fortune du candidat républicain à la présidentielle de plusieurs milliards de dollars.

Lors de la première séance de cotation de Trump Media and Technology Group (TMTG) le 26 mars, la valorisation du groupe est montée jusqu'à près de 11 milliards de dollars.

Mais, depuis, elle s'est réduite de près de 60% pour ne peser désormais que 4,4 milliards de dollars. L'action valait 32,41 dollars à la clôture jeudi.

C'est un développement majeur pour Donald Trump, qui contrôle 57,3% des actions de TMTG et fait face à deux jugements pouvant le contraindre à débourser plus d'un demi-milliard de dollars, si ses appels sont rejetés.

Candidat à la présidentielle de novembre face à Joe Biden, il ne pourra rien céder de ses titres durant les six premiers mois de cotation, à moins que le conseil d'administration ne l'y autorise expressément.

"Rien ne peut me surprendre avec le cours de cette action. Elle pourrait monter à 100 dollars ou tomber à un dollar, ça ne me choquerait pas", résume Matthew Kennedy, du cabinet Renaissance Capital, spécialisé dans les introductions en Bourse.

Un document publié début avril a montré que TMTG-qui chapeaute le réseau social Truth Social, lancé en février 2022-### n'avait généré que 4 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2023 avec, à la clef, une perte nette de 58 millions.

"Je ne connais pas d'autre société qui présente un tel écart entre ses revenus et sa capitalisation boursière", même à son niveau actuel, avance M. Kennedy.

Pour justifier cette valorisation, TMTG devrait générer des bénéfices conséquents dans un avenir proche. "Mais je ne vois aucun scénario plausible dans lequel cela pourrait se produire", fait valoir Jay Ritter, professeur à l'université de Floride, spécialisé dans les introductions en Bourse.

"L'industrie des médias est en déclin, et ce groupe est totalement lié à Donald Trump, qui n'est pas éternel", observe l'universitaire.

"Motivations idéologiques"

Comment expliquer, dès lors, l'ampleur de cette capitalisation, supérieure à celles de la célèbre chaîne de fast-food Shake Shack ou du fabricant de pneus Goodyear?

"C'est un +meme stock+", affirme Matthew Kennedy, utilisant l'expression née début 2021, lorsque de petits boursicoteurs, fédérés sur le réseau social Reddit, ont propulsé vers le ciel plusieurs titres de sociétés en difficulté.

"C'est une combinaison de spéculateurs de court terme mais, aussi, (...) de petits investisseurs individuels qui veulent croire en cette entreprise et ne se préoccupent pas des fondamentaux", estime Jay Ritter, comparant TMTG à la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop, emblème des "meme stocks".

La chute de la valorisation découle vraisemblablement, de l'avis général, du désengagement des spéculateurs, désireux de réaliser un profit à court terme.

Un investisseur, contacté via Reddit, explique, sous condition d'anonymat, avoir réalisé des plus-value en achetant puis en revendant très tôt, avant de parier à la baisse sur le titre, "parce qu'il était vraiment surcoté".

D'autres ont été échaudés, selon Jay Ritter, par la publication des états financiers de TMTG. La perspective d'une vente massive de titres, dès que possible, par Donald Trump lui-même, en mal de liquidités, joue aussi contre l'action.

Mais "beaucoup d'acheteurs ont probablement des motivations idéologiques. Ce sont des supporteurs de Trump", relève l'universitaire.

"Action unique"

Sur Reddit, noyés sous un flot d'internautes se vantant d'avoir parié sur TMTG à la baisse, quelques rares voix surnagent pour défendre le groupe.

"Mon père dit qu'il a acheté pour ses petits-enfants, (...) que toutes les entreprises de la tech et des réseaux sociaux vont plonger, à part celle-là", écrit un utilisateur de la plateforme.

"C'est une action unique sur le marché américain", selon Matthew Kennedy. "Aucun politicien américain n'est lié à ce point à une société cotée."

Ceux qui s'acharnent sur TMTG en essayant de le faire descendre encore beaucoup plus bas "vont être déçus", prévient Larry, un autre boursicoteur contacté via Reddit.

"Les actionnaires pourraient tirer profit d'un second mandat de Trump, en particulier s'il continue à utiliser (Truth Social) comme sa plateforme officielle. C'est un pari à plusieurs milliards de dollars sur son élection."

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo