• Cours de change
  • 4768.29 AR
  • |
  • $4413.72 AR
Copyright Image : © L'Express De Madagascar
Image
Culture

TRADITION - L’Alahamadibe perpétué à Anosimanjaka

11/04/2024 07:44 © L'Express De Madagascar

Comme chaque année, les Zanadranavalona d’Anosimanjaka, ainsi que d’autres lieux tels qu’Ambatofahavalo et Ambohimanga, ont honoré hier le jour de l’Alahamady.

Inscrit dans la liste du patrimoine malgache, hier, l’air vibrant de rituels ancestraux a imprégné les différents coins de l’Imerina, notamment à Anosimanjaka, où les Zanadranavalona, gardiens de la tradition léguée par le roi Ralambo, ont honoré l’Alahamadibe.

Cette journée a été marquée par une plongée profonde dans les rituels de cette célébration qui remonte à 449 ans, depuis l’ère du royaume de Ralambo. « Nous sommes actuellement dans l’année 463 selon le calendrier malgache, puisqu’une année grégorienne peut contenir deux Alahamady, comme en l’an 2000 en janvier et décembre, et en 2033, l’Alahamady sera en janvier et décembre selon le calendrier Alimanaka, débutant par Alamahady et se terminant par Alohotsy. Ce rituel est associé au voyant Habib, d’origine arabe, et coïncide souvent avec la fin du Ramadan, ou Aïd el-Fitr», explique Eddie Alain Ravelonarivo, président du Zanadranavalona. À Anosimanjaka, les festivités ont été grandioses. Plus de quatre cents personnes se sont rassemblées devant le « Tranomanara » de Ranavalotsimitoviaminandriana, leur « Nenibe ». Parmi les invités figuraient le député d’Ambohidratrimo Mamy Rabenirina et les héritiers des rois, témoignant de l’importance de cet événement.

Acte symbolique
La cérémonie a débuté par le « Misandratr‘andro », inauguré selon la tradition du roi Andriamasinavalona par les Antehimoro, mis en priorité avant le discours du roi. Le président du Zanadranavalona a ensuite béni les invités pour cette nouvelle année d’Alahamady et a ensuite dirigé la purification de trois zébus « Omby volavita » avec l’eau de source d’Ambatondrafotsy, un acte symbolique qui a marqué la journée.

Le moment de bénédiction a été célébré lors du « Hasina », où des offrandes ont été présentées à l’Alahamadibe, bénissant tous les présents, même les populations locales. La journée s’est conclue par le « Nofonkena mitam-pihavanana », où la musique, les danses Afindrafindrao et les chants malgaches ont rythmé la fête. Chacun est reparti avec de la viande de zébu, symbole de la bénédiction partagée dans chaque foyer.

À Anosimanjaka, la célébration d’Alahamady se termine ce jour par une prestation de Hira Gasy de deux troupes, ravissant tous les participants. D’autres lieux ont également célébré l’Alahamadibe, notamment à Ambatofahavalo, Ambohimanga, et bien d’autres, insufflant ainsi un souffle vibrant de tradition et de culture dans tout l’Imerina ainsi qu’à travers le pays.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo