• Cours de change
  • 4850.74 AR
  • |
  • $4492.88 AR
Copyright Image : © Francesca Raoelison
Image
Gasy Winner

Francesca Raoelison : Première malgache reconnue par la Fondation Clinton

15/03/2023 10:07 © Midi Madagasikara

Une consécration. C’est ce qui définit le mieux ce que vient de vivre Francesca Raoelison et son organisation Omena.

Cette leader malgache est actuellement la première à avoir été reconnue par la Fondation Clinton, via son Président Fondateur et non moins ancien Président des Etats-Unis d’Amérique Bill Clinton, par ses efforts et son engagement dans la lutte pour mettre fin aux abus émotionnels à Madagascar. Une reconnaissance survenue après que Francesca Raoelison ait présenté sur scène, avant une séance plénière d’ouverture, modérée par Hillary et Chelsea Clinton, les impacts positifs qu’a eu Omena depuis qu’elle est devenue membre du Clinton Global Initiative University (CGIU). « Cette reconnaissance témoigne du dévouement inlassable et du travail acharné de notre équipe, ainsi que du soutien de nos partenaires, familles, donateurs, membres de la communauté et mentors », lance avec fierté Francesca Raoelison.

3,5

Pour la petite histoire, l’initiative a débuté en 2017. Francesca Raoelison et son idée ont été sélectionnées parmi 1000 projets (de part le monde) par la Fondation Clinton à bénéficier de la Clinton Global Initiative University (CGIU). Un incubateur qui fournit des outils, un encadrement et un coaching aux jeunes leaders aux idées novatrices sélectionnées. Un projet pilote ayant visé dix écoles de Madagascar a été lancé en 2019 à la suite d’une levée de fonds initiale et des recherches sur terrain initiées dans le pays. La même année, la structure a été mise en place et a pris le statut d’Organisation non Gouvernementale Omena. Cette dernière s’est donnée comme mission principale de briser le cycle des abus émotionnels à travers la sensibilisation, l’éducation et le soutien communautaire. « La sensibilisation se fait partout : en partenariat avec des chaînes de tv, session de sensibilisation, écoles, universités, conférences, partenariat des écoles où l’on fait la promotion de l’intelligence socio-émotionnelle », conclut Francesca Raoelison. Question perspective, l’ONG Omena entend se « renforcer pour mieux soutenir la croissance exponentielle des trois dernières années et pour mieux se projeter à long terme ».

ONG Omena en quelques chiffres

3,5 ans d’existence, 250 éducateurs communautaires formés à Madagascar, 1 500 enfants et plus sensibilisés, 1 000 000 de personnes engagées et touchées sur les réseaux sociaux

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo