• Cours de change
  • 4640.02 AR
  • |
  • $4354.61 AR
Copyright Image : © Michel Begnano
Image
Nationale

INTEMPÉRIES - Dix morts et des milliers de sinistrés

17/02/2024 09:04 © L'Express De Madagascar

Six régions ont été touchées par les intempéries. Le bilan s’alourdit.

Officiellement, les intempéries depuis le 6 février ont tué dix personnes, selon le bilan provisoire du Bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), hier.

Trois personnes sont mortes par noyade à Mahambo Fénérive-Est. Deux sont décédées à Antohomadinika Antananarivo : une femme de 45 ans et un enfant de 13 ans. Deux agents de l’Institut Pasteur de Madagascar en mission à Mandoto ont péri par noyade. Une jeune fille a été emportée par la rivière à Tsaratanàna Betsiboka. Deux personnes ont été emportées par les eaux à Benenitra. D’autres sources rapportent d’autres décès, notamment dans la commune d’Ambodilazana, dans le district de Toamasina II. «Ils ont été victimes d’éboulements, l’accident s’est produit jeudi», nous rapporte une source dans cette commune qui a souligné qu’il faut attendre les renseignements sur ces défunts pour les inscrire dans le bilan officiel. Au moins huit personnes sont encore en cours de recherche, à Mahajanga II, à Fénérive-Est, à Vavatenina, à Benenitra.

Préparation

Une personne serait également portée disparue à Toamasina II, mais n’est pas encore inscrite dans le bilan. Elles ont toutes été emportées par l’eau. La montée des eaux a inondé mille neuf cents cases à Fénérive-Est, à Toamasina I et II, les districts les plus frappés. Cinq mille sinistrés sont recensés dans ces trois districts. Mille six cents personnes ont dû quitter leurs maisons.

Malgré la baisse des précipitations dans la région d’Atsinanana, jeudi et vendredi, les sinistrés n’ont pas encore pu rejoindre leurs maisons, hier. «Le niveau de l’eau n’a pas encore diminué», affirme Guillaume Alexis, président de fokontany à Ampanalanana Toamasina I. Huit sites sont actifs à Toamasina I, à Toamasina II et à Ambohidratrimo, où une dizaine de maisons ont été détruites. La direction générale de la Météorologie a déjà préparé la population sur ces risques de crues de rivières, d’éboulements, d’inondations, suite aux fortes pluies apportées par les amas nuageux de la zone de convergence intertropicale (ZCIT).

Et les vigilances fortes pluies sont maintenues jusqu’à demain, selon les dernières prévisions. Les précipitations peuvent même s’intensifier ce dimanche.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo