• Cours de change
  • 4 399,93 AR
  • |
  • $3 987,83 AR
Copyright Image : © Ministère_De_La_Pêche_Et_De_L'Economie_Bleue
Image
Economie

MPEB – Météo : Un dispositif d’alerte précoce pour sécuriser les pêcheurs

27/01/2023 09:12 © Midi Madagasikara

Les activités des pêcheurs, surtout traditionnels, dépendent essentiellement des conditions météorologiques.

Depuis longtemps, ils se fient à leurs connaissances écologiques traditionnelles via l’observation des nuages et de la manifestation du vent avant de sortir en mer. « Mais ces connaissances ne sont plus valables en raison de la perturbation des conditions météorologiques liée au changement climatique. Ces pêcheurs traditionnels pourraient ainsi risquer leur vie en mer surtout quand ils commencent à naviguer au large avec leurs pirogues. C’est pourquoi, nous avons mis en place un dispositif d’alerte précoce au niveau des villages des pêcheurs pour pouvoir les sécuriser », a déclaré Etienne Bemanaja, le Directeur général de la Pêche lors d’une conférence de presse hier à Ampandrianomby. Cela fait d’ailleurs l’objet de la signature d’une convention de partenariat entre le ministère en charge de la Pêche et de l’Économie Bleue dont il est le représentant, d’une part, et la Direction générale de la Météorologie, représentée par sa première responsable, Herivololona Raholijaona, de l’autre.

3 000 villages de pêcheurs

Pour ce faire, « des panneaux agro-météorologiques seront installés au niveau des villages de pêcheurs. Ce dispositif est composé d’un tableau et de pièces colorées bleu, jaune, orange et rouge montrant l’intensité et la direction du vent ainsi que la hauteur des vagues, sans oublier les prévisions météorologiques communiquées par la direction générale de la Météo. Ces informations météorologiques seront relayées par l’ONG Aquatic Service au niveau des 3 000 villages de pêcheurs répartis dans trois régions de l’île, à savoir Anosy, Androy et Atsimo Andrefana. Environ 150 000 pêcheurs traditionnels en bénéficient ainsi. Ces régions ont été choisies en premier lieu pour mener ce projet étant donné que le vent dominant appelé communément « Tiok’atimo » y souffle presque tout au long de l’année, si auparavant c’était périodique. Cela constitue un grand danger pour les pêcheurs, entraînant souvent des pertes en vie humaine, sans compter les rochers de plage qui détruisent leurs embarcations. Nous envisageons de vulgariser ce dispositif d’alerte précoce dans les autres régions de la Grande île. De nombreuses communes dans ces trois régions pilotes en disposent actuellement », d’après les explications du directeur général de la Pêche.

Code couleur

Et lui de préciser que les informations météorologiques seront converties en code couleur pour faciliter leurs interprétations. « A titre d’illustration, la couleur bleue indique que les pêcheurs peuvent sortir en mer. Quand il s’agit de couleur jaune à rouge, il vaut mieux ne pas pêcher, surtout au large. Ils pourront ainsi connaître à l’avance les prévisions météorologiques des prochains jours. Ce qui permettra aux ménages des pêcheurs d’économiser une partie de la vente de leurs captures pour pouvoir survivre quand ils ne peuvent pas pratiquer leurs activités de pêche », a-t-il enchaîné.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo