• Cours de change
  • 4762.39 AR
  • |
  • $4451.54 AR
Image
People

Jour J: les fans de Taylor Swift affluent au premier concert à Paris, avant l'Europe

09/05/2024 19:47 © Afp

Costumes pailletés, santiags, lunettes-coeur et ongles aux couleurs de ses albums, les fans de Taylor Swift déferlaient jeudi à Paris, avant Lyon, Madrid, Londres ou Munich, pour le lancement de la tournée de la méga-star américaine sur le Vieux continent.

"J'ai hâte. Depuis juillet on attend que ce concert ait lieu", dit tout sourire Christophe Dondon, qui patiente "depuis 08H20" et s'est équipé d'une chaise pliante et d'un ventilateur.

Au pied de Paris La Défense Arena, les plus assidus ont campé depuis plusieurs jours. La file d'attente s'étire jusqu'à la Grande Arche, sur plus de 600 mètres.

Des fans en rond au sol entament sagement "You belong with me", un ancien tube de leur idole, en attendant que les portes ouvrent. Certains échangent des bracelets d'amitié faits de leur main, une coutume lors de cette tournée.

Léa, 20 ans, a revêtu une robe en tulle rose et s'est parée d'une écharpe de Miss Americana faite main, aux couleurs acidulées.

Des paillettes sur les joues, Manon Becart se dit "très excitée, et encore on n'est pas dans la salle".

Consciente de l'impatience du public et de son appétit pour les produits dérivés après avoir assisté aux shows japonais de Taylor Swift, Paris La Défense Arena a doublé ses points de vente, a précisé à l'AFP Bathilde Lorenzetti, vice-présidente de l'enceinte.

Les portes ont ouvert dès 15H30 (13H30 GMT) pour les VIP, 16H45 (14H45 GMT) pour le gros des spectateurs, le concert démarrant à 20H00 (18H00 GMT). Le prix des places s'élève à 180 euros en moyenne.

"Écho à notre vécu"

Dans les files d'attente, jeunes adultes côtoient enfants et ados avec leurs parents et couples plus âgés.

Les langues se mélangent, avec 30% de non-Français, dont 20% d'Américains, parmi les 42.000 spectateurs de chacun des quatre concerts programmés à Paris jusqu'à dimanche, selon des chiffres communiqués par la salle.

"Les tickets étaient vraiment difficiles à obtenir aux Etats-Unis", témoigne l'Américaine Abby Shepard, qui a fait le déplacement de Denver à Paris, où les places sont "beaucoup moins chères". Elle en profite pour faire du tourisme.

Le point commun de cette foule: avoir été touché par les textes d'une artiste qui chante depuis 17 ans ses joies et ses peines.

"On connaît ses plus grands tubes qui sont hyper +catchy+ (accrocheurs, NDLR), très pop. Mais, quand on s'intéresse plus profondément à sa discographie, il y a des morceaux sur lesquels elle se livre. Taylor Swift parle de relations toxiques, d'amour impossible, de politique, de santé mentale, etc. Je pense qu'on peut tous trouver une chanson qui fait écho à notre vécu", témoignait mercredi la Française Chris, 30 ans, qui n'a pas souhaité donner son nom de famille.

La sixième tournée de la personnalité de l'année 2023, selon le magazine Time, a débuté en mars de la même année aux Etats-Unis. Baptisée "The Eras Tour", elle est devenue à la fin de l'an dernier la première de l'histoire à écouler plus d'un milliard de dollars de billets. Ce chiffre devrait plus que doubler d'ici son terme au Canada en décembre.

Nouvel album

Le show millimétré de 03H20, que la chanteuse a emmené à travers les Amériques, en Asie et en Australie, retraçait jusque-là les dix albums (depuis "Taylor Swift" en 2006) qui l'ont propulsée d'étoile montante de la country américaine à plus grande star internationale de la pop, avec 110 millions d'auditeurs mensuels sur Spotify (contre 70 pour Beyoncé ou Dua Lipa).

Mi-avril, la chanteuse de 34 ans a sorti son 11e opus. Vendu à 1,4 million d'exemplaires le premier jour, "The Tortured Poets Department" est devenu le plus écouté à son lancement sur la plateforme de streaming musical, avec un milliard de streams en cinq jours. Et ce malgré des critiques mitigées, le magazine musical britannique NME le qualifiant de "rare faux pas".

"Elle va peut-être inclure ce nouvel album ?", s'interroge Noah, Français de 20 ans. Des images de répétitions mises en ligne par l'artiste aux plus de 500 millions d'abonnés tous réseaux sociaux confondus ont laissé entrevoir de nouveaux tableaux.

Après avoir inscrit avec ses amis "22 mails différents" pour obtenir des places, Noah assistera aux quatre soirées parisiennes. Chris, elle, avait réservé une salle de réunion avec des collègues pour guetter les précieux sésames. Elle assistera à plusieurs concerts européens.

Taylor Swift, ancienne petite fiancée de l'Amérique qui a pris position contre le trumpisme en 2018, doit se rendre en Suède, au Portugal, en Espagne, à Lyon (2-3 juin), au Royaume-Uni, en Irlande, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Pologne et en Autriche.

Avec à chaque fois un impact notable attendu sur l'économie locale.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo