• Cours de change
  • 4792.56 AR
  • |
  • $4497.38 AR
Image
HighTech

Une communauté indigène indonésienne demande à couper sa connexion internet

09/06/2023 17:49 © Afp

La communauté indigène Baduy, en Indonésie, a demandé à couper l’internet dans sa région afin de "diminuer l'impact négatif des smartphones et du monde virtuel" sur sa population, ont indiqué les représentants Baduy vendredi.

Cette communauté de 26 000 âmes de la province de Banten, sur l'île de Java, est divisée en deux : un groupe périphérique qui adopte en partie les nouvelles technologies et un groupe central qui fuit les pièges de la vie contemporaine.

Le groupe central a demandé aux autorités de couper la réception du réseau internet et de détourner les antennes de télécommunications situées à proximité afin que le signal ne les atteigne pas, selon une lettre consultée par l'AFP.

Pour eux, les antennes de télécommunication construites à proximité de leur zone pourraient menacer leur mode de vie et la santé mentale des jeunes qui pourraient être tentés d'utiliser internet.

Les responsables du district de Lebak, dans la province de Banten, ont indiqué à l'AFP qu'ils avaient reçu la lettre lundi et qu'ils avaient accepté de s'entretenir avec le ministère indonésien de l'information pour tenter de répondre à cette demande.

"Nous voulons surtout nous adapter à ce que veulent les Baduy, et nous devons préserver leurs traditions et leur savoir-faire local", a déclaré vendredi à l'AFP Budi Santoso, un responsable de Lebak.

La population périphérique de la communauté Baduy, qui gère des entreprises en ligne, avait besoin d'Internet, mais selon M.Santoso, les autorités craignent que des visiteurs ou des touristes accèdent au réseau et diffusent des contenus qu'ils considèrent comme inappropriés pour la population Baduy.

La question de la liberté d’accès à internet en Indonésie, pays conservateur à majorité musulmane, est controversée. Le gouvernement a interdit les jeux d'argent et la pornographie, et exige des fournisseurs d'accès à Internet qu'ils filtrent les contenus qu'ils jugent inappropriés.

Malgré la censure, les sites web illégaux qui hébergent ce type de contenu sont très nombreux.

Les Baduy, reclus à l'intérieur du pays, surnommés les Amish d'Asie par les médias occidentaux, ont choisi de vivre dans la forêt et de rejeter la technologie, l'argent et l'enseignement traditionnel.

Ils résident dans trois villages situés dans une zone de 4 000 hectares, à plusieurs heures de route de la capitale Jakarta.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo