• Cours de change
  • 4768.29 AR
  • |
  • $4413.72 AR
Copyright Image : © E-Fanorona
Image
Culture

Nouvel an Malgache 2023 : Réveillon ce jour. Alahamadibe au Palais Royal d'Ambohidrabidy demain

21/03/2023 03:33 © Moov.Mg

Nouvel an Malgache 2023 : Ce mardi 21 mars est le réveillon, dernier jour de l'année. Différents rituels sont au rendez-vous à Ambohidrabiby, Antananarivo Avaradrano.

Tous les mois de mars, la population malgache célèbre le nouvel an, connu sous l'appellation "Taombaovao Malagasy". Et ce, depuis le XVIe siècle, à l'époque royale du Roi Ralambo.

Programme au Palais Royal d'Ambohidrabiby

Le taombaovao Malagasy désigne le premier jour de l'Alahamaibe, plus précisément l'année traditionnelle malgache. Encore, il s'agit de la première lune de l'année calendaire. Suivant le calendrier grégorien, l'événement devrait avoir lieu au mois de mars. Ce mardi 21 mars s'avère le dernier jour de l'année 2022, puis, demain mercredi 22 mars le nouvel an 2023. Ce jour, à partir de 12h30, la fête sera officiellement ouverte à Ambohidrabiby. La cérémonie du "Afo tsy maty" marquera le début de l'événement culturel. Ce qui sera suivie par le "FIDIOVANA" ou rituel de purification. Sans oublier les différents jeux propres aux malgaches mais aussi la musique traditionnelle : le VAKODRAZANA. A 18h, tous les participants profiteront des lampadaires (arendrina taratasy) pour illuminer les alentours du palais royal d'Ambohidrabiby. Comme il s'agit d'un réveillon, les animations se déroulent toute la nuit, jusqu'au petit matin. Pour la journée du 22 mars, le nouvel an malgache 2023, le FIDIOVAMPIRENENA ou la purification nationale sera l'étape la plus importante. Tous les malgaches et étrangers sont invités à assister aux festivités.

Histoire du Taombaovao Malagasy

Comme déjà mentionné auparavant, le taombaovao Malagasy a été célébré pour la première fois à l'époque de Ralambo, un roi de Madagascar au XVIe siècle. Malheureusement, l'autorité coloniale française a mis fin à la célébration de cet événement heureux en 1897. Les colons ont ainsi détruits des valeurs culturelles propres aux malgaches. Toutefois, certains malgaches arrivaient à pratiquer les rituels et à organiser des festivités, mais en cachette. A l'époque de Radama Ier, soit vers 1810, l'arrivée de la religion chrétienne a entraîné l'annulation de certaines pratiques ancestrales. Le nouvel an malgache se résumait ainsi à la période de bain des rois ou "fandroana". Puis, pendant la règne de Ranavalona III, le nouvel an malgache était célébré à son anniversaire : le 22 novembre.
Depuis la fin de la période royale à Madagascar, les autorités n'ont imposé aucune interdiction à la célébration du nouvel an Malagasy. Malheureusement, l'événement n'est plus connu que par une minorité. Seuls les intéressés par la culture malgache sont concernés. L'Etat ne propose encore aucun soutien pour vulgariser la célébration. Le réveillon et le nouvel an malgache restent ainsi des jours ordinaires, non chômés.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo