• Cours de change
  • 4 399,93 AR
  • |
  • $3 987,83 AR
Copyright Image : © Ministère_Des_Travaux_Publics
Image
Economie

Infrastructures : Coupure totale des routes nationales RN4 et RN6

25/01/2023 08:40 © Midi Madagasikara

Toutes les lignes de transport terrestre desservant Antananarivo et Mahajanga sur la route nationale No 4 et Antananarivo et Antsohihy sur la route nationale No 6, sont suspendues.

Les routes nationales – RN4 et RN6 – subissent actuellement une coupure totale en raison du passage du cyclone Cheneso. A titre d’illustration, le pont situé au croisement de Bevoay à 63 km de Maevatanàna est complètement détruit. Aucune déviation n’est ainsi possible, selon les témoignages des riverains. Les taxi-brousses ne peuvent qu’assurer, pour le moment, la liaison entre la Capitale et Maevatanàna. Des voyageurs désirant se rendre à Mahajanga se plaignent déjà car les frais ont augmenté en l’espace de quelques jours atteignant actuellement 30 000 Ar au lieu de 20 000 Ar auparavant. Cependant, ils sont obligés de faire un transbordement pour parvenir à destination, selon leurs dires. Toujours sur cette Route nationale No 4, la route est également coupée à 500 mètres de l’entrée du croisement Anjiajia dans la commune rurale de Tsaramandroso. En effet, la chaussée s’est affaissée en raison des crues provoquées par la pluie. Il n’y a plus que les piétons qui peuvent y passer. Un véhicule transportant un corps en provenance de Mahajanga y est resté bloqué, a-t-on appris.

Radiers inondés

En outre, dans la commune rurale d’Antanambao Andranolava, plus précisément au PK 466, la circulation y est également suspendue étant donné que le radier est entièrement submergé par les crues d’eau. Il est en de même au croisement d’Ambondromamy. Ce n’est pas tout ! Le ministère en charge des Travaux publics informe le grand public que la circulation entre Ambondromamy jusqu’à Antsohihy, soit sur la Route nationale RN6, est aussi interrompue car les radiers, pas moins d’une centaine répertoriés sur cet axe routier majoritairement inondés, toujours en raison de la forte pluviométrie due au passage du cyclone Cheneso dans cette partie Nord de l’île. On peut citer, entre autres, le radier se trouvant dans la commune de Tsarahasina vers Port-Bergé, qui est actuellement submergé par l’eau. Ce département ministériel fait ainsi appel à tous les usagers de la route à ne pas prendre de risque et de ne poursuivre leur chemin qu’après la décrue. En effet, les dégâts causés par cette catastrophe naturelle sur les infrastructures routières, ne sont pas encore estimés. Ce qui pourrait ainsi provoquer d’éventuels accidents, a-t-on évoqué.

Chaussées effondrées

Le ministre de tutelle a fait savoir que les techniciens en charge des travaux d’urgence ne peuvent intervenir tant que les fortes pluies continuent de s’abattre sur cet axe routier puisqu’elles entraînent de nouvelles crues. Par ailleurs, le lit du fleuve Betsiboka a atteint un niveau très élevé avec plus de 4 mètres de hauteur. Les usagers de la route sont également sollicités à ne pas s’aventurer sur le pont. Sur la route nationale secondaire RNS25, entre Vohiparara et Ranomafana, la route était aussi coupée à cause d’un éboulement. Mais des engins sont déjà mobilisés pour dégager la chaussée dans le but de rétablir au plus vite la circulation. De nombreuses chaussées se sont également effondrées suite au passage du cyclone Cheneso. Il en est de même pour la route inter-provinciale reliant Fianarantsoa et Sahambavy, plus précisément à Ankimba Asabotsy, qui risque également d’être coupée sans une intervention rapide du gouvernorat, a-t-on conclu.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo