• Cours de change
  • 4 399,93 AR
  • |
  • $3 987,83 AR
Copyright Image : © Nocomment-Miangalyariela.Jpg
Image
Ankohonana

K-Meuf : Des cocktails au toaka gasy !

18/12/2022 04:51 © No Comment

Miangaly Ariela dite K-Meuf a remporté la « Cocktail Competition » qui s’est déroulée en octobre dernier. Son « Koba Libre » et son « Ny aty aminay » à base de « toaka gasy » (gnôle rustique) ont réussi à fait tourner les têtes vers eux. Ou faire tourner tout court !

Si le cocktail est un art et pour ainsi dire une science exacte celui ou celle qui s’y adonne est un(e) mixologue, CQFD. C’est le cas de K-Meuf qui aime sublimer les produits locaux dans ses créations, en jouant aussi bien sur les saveurs, les goûts que le visuel. Et c’est ce qu’elle a fait en se préparant plusieurs semaines à l’avance à la phase éliminatoire de la Cocktail Competition en utilisant le koba, ce « pain de sucre » traditionnel des hauts plateaux à base de cacahuètes moulues, de cassonade et de farine de riz.

«_ Je voulais d’abord faire un sirop mais je n’étais pas convaincue. Finalement, j’ai décidé de prendre le koba, de rajouter du citron et du sirop de canne, le tout broyé au pilon. Ensuite, du rhum et des glaçons. Mais en filtrant le breuvage avec soin pour éviter les morceaux de koba.

Pour la décoration et être raccord avec mon thème, j’ai tout simplement représenté Madagascar avec une feuille de bananier. _» Et rien de plus logique que d’avoir baptisé sa création Koba Libre, clin d’œil au mythique Cuba Libre de La Havane. Sans cola ici, j’en vois au fond qui ne suivent pas !

Déjà bien remonté par son Koba Libre, le jury avait encore à expérimenter pour la finale son Ny aty aminay (Chez nous), plus malgache tu meurs d’autant qu’il est réalisé à base de toaka gasy, la gnôle artisanale. « _Le toaka gasy est présent dans tous les événements malgaches. Au départ, je voulais utiliser des produits classiques comme la fraise et le basilic, mais j’avais envie des choses plus locales et j’ai pensé à un sirop de voatsiperifery (poivre) ! En ajoutant de la cardamome, de la cannelle et du girofle, j’en ai fait une infusion particulièrement aromatique. Ensuite le toaka gasy et l’infusion au verre à mélange pour bien faire ressortir les saveurs. _»

Toujours attentive à la décoration, elle a choisi de le servir sur un sahafa, un plateau en fibres naturelles traditionnellement utilisé pour le vannage du riz, qu’elle a décoré avec des épis de blés, de la vanille, le breuvage reposant lui dans un verre à whisky avec un fumage à base de cannelle et de girofle. « _Cette compétition était un vrai défi pour moi, surtout avec la présence de grands experts internationaux comme Michael Gulotta, chef cuisinier, Shannon Tebay, mixologue, Yiun Yiun Zu, experte en goût, ou encore Elizabeth Falkner, chef cuisinière. J’appréhendait beaucoup leurs réactions car c’est la première fois qu’ils découvraient le toaka gasy ! _»

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo