Vous êtes ici

04-03-2021 par Midi Madagasikara

Et la caravane continue. Après Toamasina, Toliara et un passage à Fianarantsoa, la délégation conduite par la présidente de l’association Fitia et non moins Première Dame de Madagascar, Mialy Rajoelina, a mis le cap sur Mahajanga, hier


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Les associations des femmes de la Ville des fleurs n’étaient pas en reste et ont été gatées par l’équipe de l’Association Fitia. Femme indépendante, autonome, c’est toujours dans cette ligne de mire que les actions de la Première Dame se poursuivent. Comme elle a souvent insisté, lors de ses allocutions, la contribution et les appuis qu’elle accorde à l’égard des femmes ne se limitent pas à la célébration de la Journée de la femme, mais, c’est au quotidien et tout au long de l’année.

 

À Antsahabingo, Mialy Rajoelina en compagnie de Lalatiana Andriantogarivo, ministre de la Communication et de la Culture, ont inauguré le débarcadère et l’unité de transformation de poisson. C’est l’association FMMA (Fikambanan’ny Mpanjono Mivoatra Antsahabingo) qui a bénéficié de ce soutien à travers la dotation en matériels entre autres de congélateurs, de panneaux solaires, de fumoirs, en plus d’un local nouvellement construit. À Mahajanga, les femmes sont très impliquées dans la commercialisation des poissons et cet appui est plus que bénéfique pour elles. « Je suis à vos côtés pour vous soutenir car je suis consciente de la dureté de vos tâches. Pour mener à bien vos activités génératrices de revenus, vous allez bénéficier d’une formation », a lancé Mialy Rajoelina.

 

T.H