Vous êtes ici

24-11-2022 par Midi Madagasikara

Après le départ à la retraite de René José Andriatianarivelo le 11 septembre dernier, trois magistrats de premier grade ont posé leurs candidatures au poste de Procureur Général près la Cour Suprême (PGCS).


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

CGL

Sur les trois candidats, le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) a proposé Benjamin Alexis Rakotomandimby qui est magistrat de premier grade depuis le 27 décembre 2013. Il occupait les fonctions de Commissaire Général de la Loi (CGL) auprès du Conseil d’Etat avant d’être nommé hier en Conseil des ministres en qualité de PGCS. C’est l’aboutissement d’une longue et riche carrière pour le nouveau PGCS qui est entré dans la magistrature en 2006 comme Conseiller à la Chambre Administrative de la Cour Suprême (actuellement Conseil d’Etat) avant de devenir président de Chambre en 2012 ; et CGL en 2015.

 

EESDEGS – IAP

Titulaire d’un diplôme en Droit Privé mais aussi en Droit Public et Sciences Politiques, il était le major de la promotion 1982 à l’Etablissement d’Enseignement Supérieur de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie (EESDEGS) – Filière Droit à l’Université d’Ankatso. Diplômé en Contentieux Administratif et Management des Organisations Publiques de l’Institut d’Administration Publique (IAP) de Paris, il était en service au ministère de l’Elevage puis du Commerce avant d’être nommé Directeur en charge des Recommandations et Interventions au niveau de la Médiature de la République.

 

Sénat – HCC

Il a été élu au Sénat où il avait assumé le rôle de président de la Commission Juridique et des Affaires Étrangères. Il a ensuite siégé en tant que représentant élu de la Chambre haute, au sein de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) de 2001 à 2002. Ce publiciste doublé d’un privatiste sortant de l’Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ) devait par la suite intégrer la magistrature où il a gravi tous les grades et échelons jusqu’à sa nomination au poste de Procureur Général de la plus haute instance juridictionnelle de Madagascar. Le nouveau PGCS sera secondé par le Procureur Général de la Cour de Cassation et le Commissaire Général du Trésor Public. Sans oublier le Commissaire Général de la Loi, un poste devenu vacant après la nomination du titulaire à la tête du Parquet général de la Cour Suprême.

 

R.O