Vous êtes ici

11-01-2021 par Midi Madagasikara

Les infrastructures routières et l’aménagement sont liés aux plus grands projets pour l’émergence de Madagascar. Malgré la crise sanitaire, le MATP (Ministère de l’Aménagement du territoire et des Travaux Publics) a affiché un bilan très prometteur.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

 

Un taux d’engagement de 119,29% en 2020, contre 65,36% en 2019. Cet indicateur traduit des dépenses hors solde de plus de 1273,4 milliards d’ariary, d’après le rapport « Bilan 2020 et Perspectives 2021 », publié par le MATP pour assurer une transparence dans ses activités. Malgré les lourdeurs administratives qui ont limité les investissements internes, cette belle performance a été atteinte, grâce entre autres, aux financements extérieurs qui se sont multipliés, face aux projets ambitieux initiés par l’Etat. D’après le rapport, Madagascar a réalisé 14 343,03 km de routes construites /réhabilitées, entretenues et opérationnelles, au cours de l’année dernière. La réalisation en 2019 n’était pourtant que de 774, 30 Km. « Le MATP focalise ses activités sur la réalisation du Velirano 11, qui concerne la modernisation de Madagascar, en liaison avec l’Engagement n°7 de l’IEM (Initiative pour l’Emergence de Madagascar) pour la Promotion de l’habitat et la modernisation de Madagascar. Celui-ci indique les priorités 15 et 16 qui consistent à doter le pays des infrastructures de standing international et d’infrastructures de transport cohérentes à l’émergence », a indiqué le ministère dans son rapport.

Selon le MATP, son premier contrat-programme consiste à conduire et accélérer la mise en œuvre des projets en cours de construction et de réhabilitation des routes, des pistes rurales, des ponts, des voiries urbaines, des digues. Dans ce cadre, le rapport cite les routes nationales RN1, RN2, RN3, RN4, RN5, RN5A, RN6, RN7, RN12A, RN13, RN44, RN43, et également la Rocade Nord-est et Est, Ivato-Village artisanal avec flyover, Antananarivo-ville, etc. Selon les informations, tous les travaux figurant dans le contrat programme ont commencé. « En regard du montant alloué, le Ministère a assuré la circulabilité tout en traitant les points noirs ou points critiques et l’entretien courant des réseaux », a indiqué le rapport du MATP. Ce département vise également à identifier dans chacune des six provinces des axes routiers à construire ou à réhabiliter pour désenclaver des zones de production agricole ou à haut potentiel touristique et dont la longueur ne dépasse pas 50 km, par des ressources internes existantes ou à rechercher. Ceci afin de favoriser le commerce et les activités productives, selon les explications.

Développement

En ce qui concerne le développement, plusieurs projets ont également été abordés par le MATP et son vice-ministère. Le rapport a évoqué le démarrage de l’Aménagement du littoral de la Ville de Toamasina. « Le boulevard Ratsimilaho fait la renommée de la ville de Toamasina. En partie ravagée par les cyclones qui se sont succédé, elle a été oubliée de tout projet d’entretien ou de réhabilitation. L’Etat a décidé de faire renaître ce boulevard historique de la capitale de la région Atsinanana. Les travaux ont déjà commencé et avec un taux de réalisation estimé à 10% », a noté le document. Plusieurs actions sont également menées dans le secteur foncier, notamment l’assainissement des dossiers de désaffectation des terrains de l’État, la mise en place et opérationnalisation des services fonciers déconcentrés, incluant les Guichets uniques, la délivrance de certificats fonciers aux profits de 10 régions (Analamanga, Itasy, Bongolava, Vakinankaratra, Amoron’i Mania, Atsinanana, Analanjirofo, Sava, Menabe et Melaky), l’opérationnalisation du FNF (Fonds national foncier). Bref, les réalisations explicitées par le MATP dans son rapport sont nombreuses. Si les travaux d’urgence ont été réalisés par le Ministère, celui-ci compte doter les Régions de lots de matériels et engins des Travaux Publics pour assurer cette tâche. Des études sont également en cours pour les réalisations de grands travaux, tels que la construction de Flyovers, la reconstruction de la RN6 et RN13, ainsi que la réhabilitation de la RN12a reliant Vangaindrano à Taolagnaro.

Antsa R.