Vous êtes ici

23-06-2022 par Midi Madagasikara


Copyright Image : MSK

 

Antsaly Ny Aina Rajoelina, la Miss Madagascar récemment élue participera bien à la prochaine finale de Miss Monde, la 71è édition pour être plus précis, qui se déroulera au mois de décembre prochain. Sa participation a d’ailleurs déjà été annoncée sur les réseaux sociaux de Miss Monde 2022. 

Accompagnée du comité d’organisation de Miss Madagascar, elle a effectué une visite de courtoisie à la ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriantongaviro Rakotondrazafy à son bureau à Nanisana hier. La cause dont elle fera son combat durant son mandat a été évoquée durant l’entrevue. 

Pour son projet « Beauty with a purpose » ou « Beauté pour cause », la jeune miss licenciée en administration des affaires a choisi de contribuer activement à la lutte contre les violences sexuelles et de faire entendre la voix des victimes et des survivants d’abus sexuels, ayant elle-même subi des agressions dans son enfance. Antsaly déplore d’ailleurs le fait que les cas d’agressions et de violences se soient multipliés ces derniers temps à Madagascar, faisant de ces cas des faits « divers » et sans portée générale alors qu’ils ne devraient  pas du tout être considérés comme « normaux ». Elle ajoute également que l’appui moral aux victimes d’agression devrait être accentué à Madagascar puisque c’est une étape très importante pour augmenter la résilience des victimes.

Le ministère lui a témoigné son appui dans l’accomplissement de sa mission en tant que finaliste à Miss Monde,  d’autant plus que la cause qu’elle a choisi de défendre et qui sera prise en compte par le jury de ce concours international, est d’actualité et mérite totalement d’être appuyée, selon la ministre de la Communication. Cette dernière rappelle ainsi que le ministère est prêt à soutenir les jeunes malgaches qui porteront haut le flambeau du pays, comme Nellie Anjaratiana, la précédente Miss Madagascar qui a également été soutenue dans son combat contre les tabous des jumeaux, une pratique ancestrale toujours en vigueur  dans le Sud-Est de Madagascar qui consiste à rejeter les jumeaux à la naissance ou à les abandonner.

Hanitra Andria