• Cours de change
  • 4885.52 AR
  • |
  • $4533.77 AR
Copyright Image : © L'Express De Madagascar
Image
Sport

HALTÉROPHILIE - Tojo Andriantsitohaina perd son titre africain

07/02/2024 07:18 © L'Express De Madagascar

La 34e édition du championnat d’Afrique d’haltérophilie, qui se déroule du 2 au 10 février à Ismaïlia, en Égypte, a été difficile pour Tojo Andriantsitohaina.

Censé défendre son titre sur le sol égyptien, l’haltérophile malgache n’a pas réussi à accomplir grand-chose. Il a échoué à trois reprises à soulever 146 kg à l’arraché, un poids bien en dessous de ses capacités habituelles (Tojo Andriantsitohaina avait soulevé 153 kg lors du championnat du monde en Arabie saoudite en septembre 2023) et ses tentatives n’ont pas été validées. Le quintuple champion d’Afrique, qui détient cinq titres, n’a pas réussi à décrocher son sixième sacre lors de sa participation dans la catégorie des 73 kg pour les hommes seniors.

« Tojo Andriantsitohaina rencontre actuellement des problèmes de dos et il n’est pas complètement remis. Afin de ne pas perdre tous ses points, il est contraint de participer au championnat d’Afrique et doit tenter sa chance même s’il sait pertinemment qu’il ne peut pas rivaliser », confie une source souhaitant garder l’anonymat.

Palmarès remarquable

Malgré la perte du titre africain en Égypte, cela ne diminue en rien la qualité et les belles performances réalisées par cet athlète au palmarès remarquable, que tout le monde ne peut pas s’attribuer. Classé quatrième mondial en 2023, Tojo Andriantsitohaina totalise trente-deux médailles internationales, dont vingt-trois en or, trois en argent et quatre en bronze. Il a déjà été sacré champion d’Afrique à cinq reprises, vice-champion afro-asiatique, détenteur du record d’Afrique en arraché, ainsi que champion et médaillé d’or aux Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) à trois reprises, avec neuf records à son actif. Tojo Andriantsitohaina est le champion de Madagascar depuis 2009, avec 15 records nationaux à son nom, et il a été élu trois fois meilleur athlète de l’année.

Bien que limité physiquement, Tojo Andriantsitohaina a peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre. Son rêve olympique n’est pas entièrement perdu car il a encore deux opportunités devant lui : la 13e édition des Jeux africains à Accra, qui se dérouleront du 8 au 23 mars, et le championnat du monde à Phuket, en Thaïlande, prévu du 31 mars au 11 avril.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo