• Cours de change
  • 4850.74 AR
  • |
  • $4492.88 AR
Copyright Image : © Hanitra_Marinah
Image
Economie

Politique de sécurisation foncière : Le modèle malgache intéresse le Burundi

05/06/2023 09:31 © Midi Madagasikara

Une délégation burundaise composée de 13 officiels du gouvernement ainsi que de techniciens du Projet de Résilience et de Restauration des Paysages du Burundi (PRRPB) était en visite à Madagascar pour s’enquérir du modèle malgache en matière de sécurisation foncière.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une recherche de bonnes pratiques en matière de restauration de paysages et de mise en échelle de la certification foncière, avec Madagascar comme exemple de référence. Madagascar, classé troisième en Afrique en matière d’Opération de Certification Foncière Massive, a attiré l’attention du Gouvernement burundais qui souhaite tirer des leçons de cette expérience réussie. En effet, le succès et les impacts significatifs de l’opération de certification foncière massive sur le développement socio-économique sont confirmés, selon le projet CASEF. Les autres pays d’Afrique s’intéressent au modèle que nous avons initié. Avec un financement de la Banque mondiale de l’ordre de 30 millions de dollars, le PRRPB cherche à développer des stratégies similaires de sécurisation foncière pour le Burundi, avec une approche adaptée aux spécificités locales. Lors de leur séjour, les membres de la délégation burundaise ont été reçus par le ministre de l’Aménagement du Territoire et des Services fonciers, Holder Ramaholimaso, ainsi que par le coordonnateur national du projet CASEF, Soja Sesy, et leurs équipes respectives. La rencontre s’est tenue à Anosy, où les responsables burundais ont pu échanger avec leurs homologues malgaches sur les modalités, le processus et les pratiques adoptés par Madagascar en matière de certification foncière massive.

Bonnes pratiques

Ensuite, la délégation s’est rendue à Antanetibe Mahazaza pour observer de près le processus de certification foncière. Cette visite comprenait la réception des demandes, la reconnaissance locale et la distribution de certificats fonciers. Selon les autorités malgaches, l’objectif est de partager concrètement avec les responsables burundais les étapes clés et les bonnes pratiques mises en œuvre par Madagascar dans le cadre de son ambition de distribuer deux millions de certificats fonciers d’ici la fin de l’année 2023, conformément à l’objectif fixé par le président de la République, Andry Rajoelina. Le projet CASEF (Croissance agricole et sécurisation foncière), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage et le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Services fonciers, bénéficie du financement de la Banque mondiale pour inscrire 1 390 000 certificats fonciers dans le registre parcellaire.

Cette visite de la délégation burundaise témoigne de l’intérêt croissant des pays africains pour les politiques et les stratégies de sécurisation foncière mises en place à Madagascar. Elle ouvre également la voie à de futures collaborations entre les deux nations dans le domaine de la gestion durable des terres et de la protection des droits fonciers.

Source d’inspiration

Le modèle malgache en matière de sécurisation foncière continue d’inspirer d’autres pays africains, apportant ainsi une contribution significative à la promotion d’une gestion responsable des terres et à la protection des droits fonciers. Cette approche novatrice vise à renforcer la stabilité et la sécurité juridique des terres, ce qui est essentiel pour le développement économique et social d’un pays. La visite de la délégation burundaise à Madagascar est donc un signe positif de l’intérêt régional pour les politiques de sécurisation foncière. Les membres de la délégation ont exprimé leur enthousiasme quant aux résultats obtenus par Madagascar dans ce domaine et espèrent appliquer ces bonnes pratiques à leur propre contexte. Bref, l’expérience malgache en matière de sécurisation foncière continue d’inspirer et de susciter l’intérêt des pays voisins. Elle offre une perspective prometteuse pour le développement agricole, la lutte contre la pauvreté et la préservation des droits fonciers des communautés rurales en Afrique.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo