• Cours de change
  • 4850.74 AR
  • |
  • $4492.88 AR
Copyright Image : © Medd
Image
Economie

Projet Titre vert : Un gap de financement de 6 millions USD à chercher

26/05/2023 09:26 © Midi Madagasikara

Le projet Titre Vert constitue un des quatre grands projets du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage visant à transformer l’agriculture pour concrétiser le Velirano No 10 qu’est l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

Ce projet consiste notamment à préserver l’Aire Protégée Menabe Antimena tout en apportant une solution viable aux réfugiés climatiques venant du Sud qui se sont introduits dans ce parc pour réaliser des exploitations illicites de parcelles de terrain tout en défrichant les forêts. D’une manière générale, ce projet Titre Vert prévoit comme son nom l’indique d’octroyer cette année 2 540 titres verts aux jeunes exploitants agricoles dans les 23 régions de Madagascar afin de créer 12 700 emplois, de produire 5 357 tonnes de production vivrière additionnelle et 4 334 tonnes de viande animale additionnelle. Pour le cas de Menabe Antimena, la réserve foncière de Bezeky a été mise en place pour servir de site d’accueil aux migrants relocalisés et bien d’autres résidents autour de cette localité et de l’Aire Protégée. « Une valorisation de terrain de 1 700 ha à raison de 2 ha en moyenne par famille est prévue au profit de 500 ménages. En outre, 1 300 ménages dont 500 ménages migrants et 800 ménages existants bénéficieront d’un appui au développement de différentes filières porteuses, toujours dans le cadre de ce projet. On peut citer, entre autres. Les filières : arachide, pois du cap, sorgho, manioc, patate douce et les cultures maraîchères en plus de l’élevage de volailles, de petits ruminants et de l’aviculture ». Le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Harifidy Ramilison, l’a évoqué lors d’un atelier d’information et de mobilisation des partenaires, pour la réalisation du projet titre vert en vue de la préservation de l’Aire Protégée Menabe Antimena, hier à l’hôtel Carlton.

Manque de ressources

Cet atelier d’information a été organisé conjointement par les trois ministères concernés, à savoir, l’Agriculture et l’Élevage, l’Aménagement du Territoire et des Services Fonciers, et l’Environnement et du Développement Durable, en collaboration avec l’USAID, le CRORFAD et la région, Menabe. En effet, « ce projet Titre Vert est un projet intégré et multisectoriel qui concerne non seulement des actions de développement agricole, mais aussi de la protection de l’environnement, de la sécurisation foncière, de l’éducation et de la santé. L’adduction en eau potable et la sécurisation proprement du site, ne sont pas en reste. Des maisons pilotes y seront également construites tout en mobilisant l’apport des familles bénéficiaires installées dans le site de Beziky pour une meilleure appropriation du projet. Il est à rappeler que ce projet Titre Vert a été lancé officiellement en mars dernier avec l’appui financier de l’USAID mais l’on fait face à un manque de ressources pour sa mise en œuvre. Raison pour laquelle, nous lançons un appel à tous les partenaires à apporter leurs appuis et expertises dans la réalisation de ce projet. En effet, un gap de financement de l’ordre de 6 millions USD est à chercher », a annoncé le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Harifidy Ramilison. Pour sa part, la ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Marie Orléa Vina a soulevé que la destruction de l’Aire Protégée Menabe Antimena date d’il y a plus de 20 ans. « Une restauration des forêts sèches sur une superficie de 17 000 ha est en vue. Mais cela ne concerne pas uniquement les problèmes de protection de l’environnement et le phénomène de migration climatique. Il faut trouver une solution durable pour les communautés locales en créant un modèle de développement durable au profit des générations futures. Le secteur privé, surtout dans la région Menabe, a un rôle crucial dans la préservation de cette Aire Protégée afin de pérenniser ses activités. Nous sollicitons ainsi sa contribution dans la réalisation de ce projet », tient-elle à souligner.

Lire la suite

Articles Similaires

Moov logo