Vous êtes ici

28-09-2021 par Midi Madagasikara

Pratique de la culture sur brûlis, déforestation, insécurité grandissante, corruption persistante… Le Menabe fait face, depuis des années, à des situations qui ne facilitent pas l’amorce d’un développement effectif en matière d’environnement, mais également sur le plan socio-économique.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Trois jours de rencontre, la semaine dernière, pour trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux de la région Menabe. Le Forum de l’agriculture durable qui s’est tenu à Morondava a été l’occasion de prendre le mal à la racine, pour enfin venir à bout des problèmes environnementaux, eux-mêmes, liés aux problèmes socio-économiques de cette région située sur la partie Ouest de Madagascar.

 

Ce forum, qui a bénéficié de l’appui financier et organisationnel des Etats-Unis à travers l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et les projets USAID Mikajy et USAID Hay Tao, a ainsi réuni des représentants du gouvernement, des dirigeants locaux, des chefs d’entreprises et d’organisations de la société civile, ainsi que des ambassadeurs étrangers. Le Chargé d’affaires des Etats-Unis, Amy Hyatt, n’a pas manqué de souligner l’importance d’une telle rencontre. « Relever les défis du développement durable, dans la région Menabe, nécessite l’engagement et la collaboration des dirigeants aux niveaux national, régional et local. Il faudrait que nous tous ici présents au forum jouions notre rôle pour identifier, développer et mettre en œuvre des solutions transparentes et réalisables aux défis de sécurité, de corruption et économiques », a-t-elle déclaré. En effet, la région Menabe est confrontée à des problèmes persistants, sur le plan environnemental et socio-économique. La déforestation, les pratiques de la culture sur brûlis qui dégradent les sols, la corruption, l’insécurité dans la région sont autant de phénomènes en nette recrudescence au cours des dernières années. Face à ces défis, des démarches sont entreprises depuis quelques années. A travers les projets USAID Mikajy et USAID Hay Tao, plus particulièrement, des actions sont menées aux niveaux local et national pour relever les défis économiques et environnementaux du Menabe. Le Forum de l’agriculture durable a ainsi permis d’identifier les moyens de promouvoir une agriculture durable, d’intégrer efficacement les activités de développement à l’aménagement du territoire, de mobiliser des ressources techniques et financières pour vulgariser les pratiques durables et d’attirer le secteur privé pour soutenir l’économie locale.

 

Les Etats-Unis, à travers les projets qu’ils mettent en œuvre dans la région Menabe, entendent poursuivre sur la même voie en soutenant les efforts entrepris en matière d’environnement. « La biodiversité sans pareil de Madagascar est importante à l’échelle mondiale et ses ressources naturelles jouent un rôle essentiel dans le développement économique et humain de la nation. Le gouvernement américain travaille aux côtés de Madagascar pour protéger les ressources naturelles et la biodiversité du pays contre les pratiques illégales et non durables qui menacent son patrimoine environnemental et son avenir économique », a-t-il été ajouté. Rappelons que depuis 2013, les Etats-Unis ont engagé plus de 55 millions de dollars dans des programmes environnementaux à Madagascar.

 

Hanitra R.