Vous êtes ici

04-05-2021 par Midi Madagasikara

« La santé du peuple malgache est une priorité pour l’Etat », c’est ce qu’a martelé le président Andry Rajoelina. En effet, comme il l’a annoncé durant son émission spéciale dimanche soir, le chef de l’Etat persiste et signe sur le renforcement des équipements médicaux pour sauver des vies au niveau des hôpitaux et des centres de traitement de la Covid-19.


Copyright Image : Presidence

 

 

Hier, le président de la République a fait le déplacement à l’aéroport d’Ivato pour assister à la réception officielle de 2000 bouteilles d’oxygène qui seront distribuées au niveau des régions les plus touchées par la pandémie, en l’occurrence Analamanga, Vakinankaratra, Haute Matsiatra, Anosy et Sava.

« Nous devons tout mettre en œuvre pour lutter efficacement contre cette pandémie et sauver les vies de nos compatriotes », a-t-il déclaré. Tout de suite après cette cérémonie à Ivato, le président Andry Rajoelina s’est rendu à l’Institut Supérieur de Travail Social (ISTS) à Andoharanofotsy, qui vient d’être transformé en Centre de Traitement Covid-19 (CTC-19) pour le compte du district d’Atsimondrano. Le régime prend, en quelque sorte, l’initiative de décentraliser la gestion et la prise en charge de la pandémie. D’ailleurs, comme il l’a déjà annoncé, Andry Rajoelina est attendu dans la capitale de la région Vakinankaratra, ce jour, pour y instaurer un CTC-19. Il se rend ensuite à Fianarantsoa et à Fort-Dauphin. Il convient en effet de noter que jusqu’ici, tous les CTC-19 sont implantés au niveau des six arrondissements de la capitale.

Ce nouveau CTC-19 à Mandrimena Andoharanofotsy est doté de 160 lits et peut donc accueillir jusqu’à 160 malades. Il s’agit du 7ème CTC-19 que l’Etat malgache met en place depuis le début de la pandémie. « L’objectif est de répondre à l’impératif d’offrir des soins de proximité aux personnes contaminées », a expliqué le président Andry Rajoelina qui a tout particulièrement remercié l’Eglise Catholique, ainsi que la Congrégation des Filles du Cœur de Marie qui ont toujours fait preuve de solidarité et d’entraide depuis le début de la pandémie, en se mettant à la disposition des Malgaches dans la prise en charge des malades de la Covid-19.

Le chef de l’État n’a pas non plus manqué d’encourager et de remercier les bénévoles et les agents de la santé qui sont en première ligne face à cette pandémie. D’ailleurs, à cette occasion, le chef de l’Etat a donné des consignes au ministre de la Santé publique qui l’a accompagné lors de cette descente, afin de suivre de près la distribution de motivations, de primes et d’équipements de protection individuelle pour les agents de santé. Il a aussi exigé que les paramédicaux et les agents de santé qui font face à la Covid-19, en tant que bénévoles, soient recrutés en tant que fonctionnaires après la pandémie. Une annonce qui a boosté la motivation des paramédicaux assurant la prise en charge des malades au niveau du CTC-19 d’Andoharanofotsy.

Davis R