Vous êtes ici

20-11-2020 par L'Express de Madagascar

Les feux ont détruit une partie de la colline d’Ambohitrandriananahary. Les flammes ont été éteintes, dans la nuit.


Copyright Image : L'Express de Madagascar


Les feux ont consumé les arbustes et la brousse sur la colline d’Ambohitrandriana­nahary, commune d’Alasora, hier soir. Fokonolona, agents forestiers, sapeurs-pompiers, autorités, forces de l’ordre, tous ont participé à l’extinction des flammes. Ils ont mis près de trois heures de temps pour maîtriser les feux. « Le temps venteux a rendu difficile la tâche. L’endroit est, par ailleurs, difficile d’accès », indique le Dr Herizo Andrianandrasana, directeur régional de l’Environnement et du développement durable dans la région d’Analamanga. Malgré ces difficultés, ils sont arrivés à maitriser l’incendie sur cette colline très fréquentée par les randonneurs. L’incen­die a commencé vers 17 heures 30. Le DREDD annonce l’extinction des feux, vers 21 heures. Le contrefeu a été pratiqué pour arrêter l’incendie.

Près de cinq hectares de superficie auraient été détruite par les feux, selon les estima­tions. Les enquêtes qui commenceront, ce jour, détermineront la surface exacte du terrain incendié et l’origine des feux. Le ou les auteurs de ces feux de brousse pourront, probablement, écoper d’une peine d’emprisonnement. Le ministère de l’Environnement et du développement durable est ferme dans la lutte contre les feux de brousse. En trois semaines, six personnes ont été mises en détention provisoire dans les prisons de la région d’Analamanga. Elles sont accusées d’avoir participé à des feux de brousse à Ambo­himanga, à Anjozorobe et à Ankazobe.

Ces derniers temps, les feux de brousse auraient, fortement, diminué dans la région d’Analamanga. « Nous n’avons pas constaté d’incendie en deux semaines, avant qu’apparaissent ces flammes sur cette colline d’Ambohitrandriananahary », rajoute le Dr Herizo Andrianandrasana. Le DREDD a mis en place des stratégies pour réduire les feux de brousse. « Nous avons donné des consignes à la communauté, sur les lois qui s’appliqueront en cas de feux de brousse », lance le DREDD. Face à cet incendie à Alasora, la ministre de l’Environne­ment et du développement durable, Baomihavo tse Vahinala Raharinirina se demande jusqu’où détruira-t-on notre île.