Vous êtes ici

08-06-2021 par Midi Madagasikara

À la reprise des activités, suite aux contraintes imposées par la crise sanitaire, l’Université d’Antananarivo lance plusieurs projets pour améliorer les services, l’environnement et les infrastructures, au sein du campus universitaire.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Grande relance des activités au sein de l’Université d’Antananarivo. Tel est l’aperçu affiché par la série d’événements organisée, hier, à l’Université d’Ambohitsaina à Ankatso. « La transformation de l’Université est en cours. Plusieurs projets sont menés dans le cadre de notre Plan de développement institutionnel issu de la Politique du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; et en lien avec le PEM (Plan Emergence de Madagascar) », a indiqué le président de l’Université d’Antananarivo Pr Mamy Raoul Ravelomanana, lors de la journée qui a débuté par le lancement d’une campagne de vaccination gratuite, avec la mise en place de deux vaccinodromes. Le premier – mis en place sur l’Esplanade – est dédié à la population universitaire, notamment les membres du PAT (Personnel Administratif et Technique), du PE (Personnel Enseignant) et des étudiants. Le second vaccinodrome sera localisé au niveau du CSB II Ankatso I, et permettra de vacciner gratuitement la population riveraine de l’Université d’Ambohitsaina. Cette campagne est mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre l’Université d’Antananarivo et l’Organisation Mondiale de la Santé.

 

Infrastructures. Les travaux de réhabilitation de la voie d’accès et ruelles du campus universitaire ont également été lancés hier. Une cérémonie de pose de première pierre s’est tenue devant le bureau de l’École Polytechnique à Ankatso. La réception de la ruelle de 150m nouvellement construite était également au programme. Cette infrastructure permet de faciliter l’accès des étudiants au campus, depuis l’extérieur vers l’Amphi EGS. En outre, le sous-bois sera aménagé en aire de repos, dont les travaux sont déjà en cours. « La construction et la réhabilitation des routes et ruelles, de 3.200 mètres au total, faciliteront la mobilité intérieure de la population universitaire. Un autre projet pour la réhabilitation de l’Esplanade est également en vue, dans l’optique d’embellir le paysage de l’Université d’Ambohitsaina. Par ailleurs, pour sécuriser les zones de l’Université, les clôtures du campus seront renforcées », ont noté les responsables auprès de la Présidence de l’Université d’Antananarivo. À noter que ces travaux figurent parmi les promesses faites par le Pr Mamy Ravelomanana, au début de son mandat.

Smart-campus. La préservation de l’écologie figure parmi les priorités de l’Université d’Antananarivo, engagée dans la protection de l’environnement. Ainsi, une unité mobile a été créée et dotée de moyens de locomotion. La Présidence de l’Université a choisi les vélos qui offrent plusieurs avantages, selon les membres de l’unité. « D’abord les vélos ont une faible sonorité et permet une discrétion durant les contrôles. Ensuite, ils n’émettent pas de carbone et sont donc favorables à la préservation de l’environnement », ont-ils indiqué. En effet, les principaux bénéficiaires sont le Service de sécurité de l’Ecole Normale Supérieure, celui de l’Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo et celui de la Présidence de l’Université. « L’utilisation des deux roues permettra aux agents de sécurité d’accomplir leur travail à bon escient avec de meilleures conditions et performances. L’Université d’Antananarivo vise également à atteindre l’autonomie en énergie et en eau. Un projet pour relever ce défi est lancé », ont affirmé les responsables. Dans ce cadre, l’Université mise sur l’énergie photovoltaïque. Des panneaux solaires et des éclairages seront installés au sein du Campus. Pour l’accès à l’eau, deux forages ont déjà été réalisés ; tandis que trois autres sont en vue et permettront de garantir l’autonomie en eau de l’Université d’Ambohitsaina.

 

Antsa R.