Vous êtes ici

28-09-2021 par Midi Madagasikara

La promotion de la croissance de l’industrie pétrolière et gazière sera au centre des activités dans le cadre la Semaine africaine du pétrole (SAP). Un éventail d’opportunités sera mis en avant pour ce premier événement organisé en présentiel à Dubaï.


Copyright Image : © Midi Madagasikara

 

Il s’agit du principal salon de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique. La SAP  tiendra sa 27e exposition à Madinat Jumeirah à Dubaï, du 8 au 11 novembre prochain. Selon les organisateurs, la SAP continuera à promouvoir les transactions et les accords, diriger les investissements en faveur des projets africains, et faciliter l’établissement de nouveaux partenariats ainsi que l’identification d’opportunités de réseautage pour le marché africain, malgré le changement temporaire de son lieu d’organisation. En effet, cet évènement présente une opportunité réelle visant à établir un pont de coopération entre l’Afrique et le Moyen-Orient tout en soulignant l’importance du potentiel dont jouit le marché africain. Selon les informations, des ministres et chefs de gouvernement se sont déjà inscrits pour participer à cet événement. En effet, 66% des gouvernements africains seront représentés. En outre, plus de 24 devantures nationales opérant dans l’industrie de l’énergie présenteront leurs produits au cours de la semaine, tout en mettant à la disponibilité des ministres, des sociétés pétrolières, des services publics et des entités régulatrices du domaine une plateforme d’investissements dédiée à négocier les accords à conclure et faire la connaissances de partenaires possibles.

 

Attirer les IDE. « La réussite au sein d’un marché fluctuant ». Tel sera le thème de la SAP 2021, qui rassemblera les pionniers de l’industrie de gaz et de pétrole, ainsi que les représentants étatiques, qui entendent reconcevoir le futur de l’industrie en Afrique. Pour les pays à forte potentialité, il s’agit d’un rendez-vous permettant de mettre en avant les opportunités qu’ils présentent, afin d’attirer les IDE (Investissements directs étrangers). Ainsi réunis sous ce thème prédéfini, la conférence stratégique du SAP se centralisera autour de l’état de préparation du marché africain, en ce qui concerne son adaptation aux changements et sa réaction envers les facteurs imposés par la pandémie de Covid-19 à l’échelle mondiale, ainsi que sa réaction envers la transition énergétique accélérée, tout en favorisant cette industrie en identifiant les atouts et potentiels y relevant.

 

Pour les pays disposant de fortes potentialités en ressources énergétiques, pétrolières et gazières comme Madagascar, la participation à cet événement sera avantageuse, compte tenu de la forte présence d’organisations et sociétés pionnières de ces secteurs d’activité à l’échelle mondiale. Les organisateurs du SAP cité, parmi leurs partenaires, Total Energies, Eni, Chevron, Equinor, Perenco, ReconAfrica, Seplat, Tullow Oil, Africa Oil Corp, PGS, Fugro, et Wood Mackenzie, le partenaire de la semaine africaine du pétrole, en ce qui concerne l’intelligence économique.

 

Succès. Il faut noter que la SAP a réussi à s’imposer, au cours des 27 dernières années, comme la plateforme principale et pionnière du secteur des ressources pétrolières en Afrique. En effet, pour l’édition 2021, elle mettra la lumière sur les préoccupations impérieuses de l’industrie pétrolière et gazière relevant de la situation future de l’exploration et la production en Afrique, tout en offrant des sessions stratégiques certifiées par le Service de Développement Professionnel Continu (DPC).

 

Antsa R.